Notre histoire

L’histoire des Entreprises contre le Cancer

Un engagement sociétal

En 1964, un chef d’entreprise marseillais, touché personnellement par le cancer avec la perte de son frère, décide de mobiliser son réseau afin de lever des fonds pour soutenir localement la recherche.

Une fédération nationale

Rapidement, il est rejoint par d’autres personnalités du monde entrepreneurial. Ensemble, ils fondent en juin 1964, le Groupement des Entreprises Françaises dans la Lutte contre le Cancer (GEFLUC) qui devient en 2019 « Les Entreprises contre le Cancer ». Dans cette continuité, de nombreuses entités régionales (notamment à Paris et à Monaco) émergent de cette synergie pour se regrouper au sein d’une fédération reconnue d’utilité publique (FEGEFLUC).

 

Des actions locales

La première mission historique de notre association est de soutenir localement la recherche contre le cancer ce qui a inscrit historiquement les Gefluc parmi les premiers financeurs privés de la recherche. Fort de ce succès, ils ont élargi leur action à une deuxième mission qui est de démocratiser le plus largement possible la prévention en entreprise. Et enfin, conscients de la réalité sociale et économique autour de la maladie, leurs fondateurs ont eu le souhait de voir leurs actions s’inscrirent dans le quotidien de leurs salariés en menant une troisième mission qui est d’aider et d’accompagner celles et ceux qui sont touchés par la maladie.

Un héritage historique

Aujourd’hui encore, les GEFLUC perpétuent le vœu de leurs fondateurs en mobilisant salariés et dirigeants dans la lutte contre le cancer

 

 

« Aujourd’hui encore, les GEFLUC perpétuent le vœu de leurs fondateurs mobilisant
salariés, les patrons, les artisans, les commerçants, les administrations… pour
combattre le cancer autour d’une même vision : la lutte contre le cancer nous
concerne tous. Elle doit tous nous mobiliser. . »

L’essentiel des ressources des Entreprises contre le
Cancer Île-de-France provient :

– Des dons des directions d’entreprises, des comités d’entreprises ou encore des salariés.
– Des dons de salariés retraités qui complètent cette participation du monde du travail.
– Des legs qui constituent également une source de financement
– De la générosité du grand public.

Faisons que demain, le cancer ne soit plus une fatalité.

Depuis 1966, date de création du GEFLUC PARIS Ile de France, j’ai œuvré de toutes mes forces avec vous pour éradiquer ce terrible fléau et beaucoup reste à faire malgré les grandes avancées de ces dernières années.

Mes priorités : apporter à la recherche les moyens financiers nécessaires pour continuer le combat et soutenir sous toutes ses formes les malades et leurs familles atteints par cette terrible maladie.

Ayant perdu ma mère très jeune et mon père d’un cancer, ma motivation n’en a été que renforcée et tout naturellement, en tant que chef d’entreprise avec le concours des salariés nous avons tous ensemble donner le meilleur de nous-mêmes pour cette cause qui reste à ce jour la première cause de mortalité en France.

Il faut penser à demain et je vais continuer à épauler les forces des Entreprises contre le Cancer et les soutenir dans leurs démarches pour que la recherche devienne encore plus performante et apporter ainsi de nouveaux traitements pour combattre ce fléau.

Les chercheurs ont plus que jamais besoin de nous pour continuer à explorer tous les mécanismes du cancer et permettre ainsi de mieux les prévenir, de les diagnostiquer précocement et améliorer la prise en charge de millions de personnes.

Faisons que demain, le cancer ne soit plus une fatalité.

Guy Berthault
Président d’honneur des Entreprises contre le Cancer.