Notre association, engagée dans la lutte contre le cancer, reconnaît l’importance cruciale de l’insertion professionnelle pour les personnes touchées par la maladie, qu’elles soient des patients en cours de traitement ou des aidants qui les soutiennent. 

Prévalence

du cancer en France :

En France, le cancer est la première cause de mortalité avec 433 136 nouveaux cas diagnostiqués en 2023.

Plus de 3,8 millions de personnes vivent avec ou après un cancer en France, selon les estimations de l’Institut National du Cancer (INCa).

Impact sur l’emploi

des patients atteints de cancer :

Selon une enquête de l’INCa, près de 50% des patients atteints de cancer en âge de travailler se retrouvent en arrêt de travail dans les deux ans suivant le diagnostic. 

Parmi les survivants du cancer, environ 35% rencontrent des difficultés à retrouver un emploi ou à maintenir leur emploi après la maladie.

Situation

des aidants familiaux :

Environ 9,3 millions de personnes en France sont des aidants familiaux, dont une partie significative est impliquée dans le soutien aux personnes atteintes de cancer. 

Un Français sur dix aide une personne atteinte de cancer. Soit environ cinq millions de personnes qui, chaque jour, endossent le rôle d’«aidant » d’un proche atteint de cancer. 

Les aidants familiaux consacrent en moyenne 23 heures par semaine à leurs responsabilités de soins et de soutien, ce qui peut avoir un impact considérable sur leur propre vie professionnelle. 

Reconnaissance des besoins

spécifiques sur le lieu de travail :

Selon une enquête de l’Observatoire sociétal des cancers, près de 60% des personnes interrogées estiment que les employeurs ne sont pas suffisamment sensibilisés aux besoins des salariés touchés par le cancer. 

Moins de 20% des personnes touchées par le cancer bénéficient de mesures d’aménagement du temps de travail ou du poste de travail, selon une étude de l’INCa.